7 octobre 2013

Mort de Patrice Chéreau

C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la mort de Patrice Chéreau. Le célèbre metteur en scène est décédé des suites d'un cancer du poumon à Paris. Toutes nos pensées vont vers sa famille et ses proches...



L'homme de théâtre, engagé à gauche, avait dirigé le théâtre des Amandiers à Nanterre dans les Hauts-de-Seine, alors maison de la Culture, de 1982 à 1990. Il avait obtenu le César du meilleur réalisateur en 1999 pour "Ceux qui m'aiment prendront le train".

La dernière mise en scène de Patrice Chéreau, "Elektra" de Richard Strauss, avait été ovationnée en juillet dernier au festival lyrique d'Aix-en-Provence.

Né le 2 novembre 1944 dans le village de Lézigné dans le Maine-et-Loire où une rue porte son nom, il grandit à Paris. Son père peint, sa mère dessine. A 16 ans, il rejoint le groupe théâtral du lycée Louis-le-Grand. A 21 ans, il monte Marivaux au festival de Nancy. A 22 ans, il prend la direction de son premier théâtre à Sartrouville dans les Yvelines.

En 1969, il part en Italie, au Piccolo Teatro de Milan.
En 1972, Roger Planchon le fait nommer co-directeur du Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne où il reste jusqu'en 1981.

De 1982 à 1990, c'est l'aventure du Théâtre des Amandiers de Nanterre (Hauts-de-Seine), qu'il dirige et où il met en scène Bernard-Marie Koltès, Jean Genet et Marivaux, tout en formant une nouvelle génération de comédiens français.

Son "Hamlet" au Festival d'Avignon en 1988 lui vaut cinq Molières.

Les dernières années de sa carrière, il se consacre davantage à l'opéra et au cinéma. Il revient à la mise en scène en 1995 avec "Dans la solitude des champs de coton", puis avec un "Phèdre" d'anthologie en 2003, "La Douleur" (2008) et "Rêve d'automne" de Jon Fosse au musée du Louvre (2010).


Au cinéma, il tourne son premier film, "La Chair de l'orchidée" en 1974, suivi de neuf autres souvent récompensés en France et à l'étranger, dont "L'Homme blessé" (1983), film très personnel sur une passion homosexuelle, "La Reine Margot" (1994) deux fois primé à Cannes et couronné par cinq Césars, ou "Ceux qui m'aiment prendront le train" (1998).

En 2003, il préside le jury du Festival de Cannes qui donne la palme à "Elephant" de Gus Van Sant.

Hommage sur Twitter
A peine l'annonce de la mort de Patrice Chéreau était tombée, que la toile rendait un hommage unanime au célèbre metteur en scène, emporté par un cancer à l'âge de 68 ans.
Des anonymes mais aussi des politiques et des artistes ont salué une dernière fois l'homme et l'artiste, sur le réseau social Twitter.

source  news MSN

7 commentaires:

Ornipe a dit…

Un grand metteur en scène de théâtre et de cinéma vient de nous quitter. Je suis particulièrement touché par cette disparition, car il a été l'un des réalisateurs qui ont su le mieux magnifier l'image de notre actrice favorite et exploiter son talent. "La Reine Margot" reste à ce jour le film et le rôle d'Isabelle Adjani que je préfère. Pour terminer cet hommage, je reprendrai la réplique de Jean-Hugues Anglade dans le rôle de Charles IX : "Gardons le sourire sur nos lèvres, c’est en étouffant ses souffrances que l’on honore le mieux les morts".

laurent a dit…

Quelle tristesse ce départ d'un magnifique metteur en scène... Patrice Chéreau que j'ai découvert avec L'homme blessé et qui m'a éblouit avec La Reine Margot son chef d'œuvre et pas seulement grâce à Isabelle Adjani qui y est magnifiée mais pour sa direction d'acteurs tous plus formidables les uns que les autres dans ce film éblouissant... un des derniers chef d'œuvre français de ces 20 dernières années... Isabelle à nouveau orpheline d'un de ceux qui l'ont le plus aimé dans l'œil de leur caméra et Patrice Chéreau rejoint Truffaut Pinoteau Miller dans un coin de ma tête avec leur film qui ont eu un point commun la présence d'Isabelle Adjani et la magie de leur rencontre pour un film pour toujours

Anonyme a dit…

Je suis très triste. Et je pense qu'Isabelle l'est aussi...

Anonyme a dit…

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/10/08/isabelle-adjani-patrice-je-te-croyais-eternel_3491801_3246.html

Des mots justes et beaux.

David

liago a dit…

C'est triste. Une grande perte pour le monde artistique. "La reine Margot bien sûr et le souvenir perso de l'avoir croisé et d'avoir rencontré un homme charmant. Encore un enterrement où Isabelle n'ira pas ?

Inga a dit…

Patrice Chéreau a réalisé le film que représente pour moi la vraie beauté! Un vrai chef-d'oeuvre! "La Reine Margot"..


Je suis bouleversée par cette triste nouvelle..

fredjani a dit…

Vous avez tout dit ...et avec justesse, on regrette d'autant plus ces rendez vous manqués , mais c'est ainsi ...Il nous reste ces chefs d'œuvre à revoir ... et à montrer aux plus jeunes ...
Arfff la nostalgie a été très forte ce soir là en postant ce post ...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs