8 mars 2011

Journée de la femme - Isabelle Adjani et Nicolas Sarkozy...réunis !

Un petit historique de la journée de la femme avec en prime Isabelle Adjani en compagnie de Nicolas Sarkozy ( alors conseiller général et député des Hauts de Seine),et de nombreuses femmes dont Yamina Benguigui,  Simone Veil,  Marie Anne Chazel ... réunies pour célébrer cette journée, qui s'était déroulée le 8 mars 2005.







La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale. Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.


La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire; elle puise ses racines dans la lutte que mènent les femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata a lancé une « grève sexuelle » contre les hommes pour mettre fin à la guerre; pendant la Révolution française, des Parisiennes demandant « liberté, égalité, fraternité » ont marché sur Versailles pour exiger le suffrage des femmes.

L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est au tout début fait jour au tournant du XIXe et du XXe siècles, période caractérisée dans le monde industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et des idéologies radicales.

Chronologie des événements les plus marquants


1909 / Conformément à une déclaration du Parti socialiste américain, la première Journée nationale de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.


1910/ L’Internationale socialiste réunie à Copenhague a instauré une Journée de la femme, de caractère international, pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour aider à obtenir le suffrage universel des femmes. La proposition a été approuvée à l’unanimité par la conférence qui comprenait plus de 100 femmes venant de 17 pays, dont les trois premières femmes élues au Parlement finlandais. Aucune date précise n’a été fixée pour cette célébration.


1911/ À la suite de la décision prise à Copenhague l’année précédente, la Journée internationale de la femme a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes ont assisté à des rassemblements. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, elles exigeaient le droit au travail, à la formation professionnelle, et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.


Moins d’une semaine après, le 25 mars, le tragique incendie de l’atelier Triangle à New York a coûté la vie à plus de 140 ouvrières, pour la plupart des immigrantes italiennes et juives. Cet événement a eu une forte influence sur la législation du travail aux États-Unis, et l’on a évoqué les conditions de travail qui avaient amené cette catastrophe au cours des célébrations subséquentes de la Journée internationale de la femme.


1913-1914/ Dans le cadre du mouvement pacifiste qui fermentait à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes ont célébré leur première Journée internationale de la femme le dernier dimanche de février 1913. Dans les autres pays d’Europe, le 8 mars ou à un ou deux jours de cette date, les femmes ont tenu des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité avec leurs soeurs.


1917/ Deux millions de soldats russes ayant été tués pendant la guerre, les femmes russes ont de nouveau choisi le dernier dimanche de février pour faire la grève pour obtenir « du pain et la paix ». Les dirigeants politiques se sont élevés contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes ont passé outre. Le reste se trouve dans les livres d’histoire : quatre jours plus tard, le tsar a été obligé d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes. Ce dimanche historique tombait le 23 février dans le calendrier julien qui était alors en usage en Russie, mais le 8 mars dans le calendrier géorgien utilisé ailleurs.


Depuis ces premières années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes. La Charte des Nations Unies, signée à San Francisco en 1945, était le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris quatre orientations précises : promotion de mesures juridiques; mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale; formation et recherche, y compris compilation de statistiques ventilées par sexe; et assistance directe aux groupes désavantagés. Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier.

source journee-mondiale
 
Merci à Taz et Niels

21 commentaires:

Cécile a dit…

Juste un petit message hors sujet ; pour l'enterrement d'Annie Girardot, Isabelle Adjani a envoyé une couronne de fleurs avec pour inscription : "Maman cinéma inoubliable".

Anonyme a dit…

Pas un bon souvenir ces photos... Poser à côté de NS, merci bien ! Il y a mieux à faire pour soutenir la journée de la femme.

Openingnight

Inga a dit…

Je felicite Isabelle Adjani et toutes les femmes avec notre Journée!!!

Anonyme a dit…

elle aurait posé à coté d'Obama, là ce serait un petit evenement...mais à coté de sarko....j ai rien dit lol

fredjani a dit…

Ouh la la...Je savais qu'elle feraient pas l'unanimité mes photos...lol
Sinon,quelqu'un pourrait me dire à côté de qui elle est Isabelle Adjani sur la 1ère photo... Ce n'est pas une journaliste ?

Anonyme a dit…

c est semble t il Audrey Pulvar sur la photo à coté d 'Isabelle.....sinon, c est super d avoir mis cet article et ces photos en ligne Fred....merci!

Anonyme a dit…

Oh fred ne gachons pas cette belle journée de ce triste pays qui s'enflamme pour la bulle marine ...je préfère de loin celui de gainsbourg mais je m'égare...
Fibu

fredjani a dit…

@en forme Fibu !!!

@anonyme : ah merci, le pire c'est que je l'entends sur France Inter, mais je ne mettais pas son visage sur cette voix !
J'adore ses chroniques, elle a un ton, une vision de l'actualité qui me plaît bien ... surtout au réveil ;-)

Anonyme a dit…

Effectivement, pas très agréables ces photos... heureusement, Isabelle a fait quelques déclarations au moment de la Jupe qui ont un peu levé le voile de ses convictions politiques qui sont à l'opposé de la politique du petit homme... mais tout de même... pas très agréable ce mélange des genres

fredjani a dit…

Oui, en meme temps ce n'est pas la fin du monde de poser avec le président de la république...(Si ?), bon d'accord j'ai rien dit...

Anonyme a dit…

Oh arrêtez les clichés là ça fait peur... Depuis quand Sarko est d'extême droite ??? Et puis c'est quoi cette manie de vouloir ABSOLUMENT attribuer une couleur politique à Isabelle Adjani ? Et de préférence celle qui vous convient le mieux ? Parce que si on relit toutes ses itw au sujet de la journée de la jupe et toutes ses itw tout court d'ailleurs, on y trouve aussi bien des conviction de gauche que de droite. Isabelle adjani est ce qu'elle est, elle n'est pas d'une couleur plus qu'une autre, elle a assez de finesse pour prendre le meilleur dans chaque façon de penser des politiques, mais elle sait aussi en dénoncer le pire. Et surtout ses choix n'appartiennent qu'à elle. Ne cherchez pas à vous l'approprier par procuration en la liant à un parti qui vous ressemble vous. Ne serait-ce que parce que vos avis politiques que vous donnez par la même occasion, ben on s'en fout un peu.
Moi j'aime bien la démarche de fred, d'avoir fait ce petit historique pour la journée de la femme (c'était quand même ça le sujet à la base) et d'avoir mis ces photos pour illustrer, elles sont de circonstance et elles sont tout à fait à leur place.
michel

fredjani a dit…

C'est gentil Michel de rappeler que ce post devait "célébrer" et nous faire penser avant tout à la journée de la femme, finalement on ne retient pas tellement ce message à la vue des commentaires...
J'ai encore besoin de vous... il se pourrait que j'ai fait une belle erreur en affichant l'année 2008, ne s'agirait-il pas plutôt de 2005 (date à laquelle nicolas n'était donc pas président !).

Anonyme a dit…

L'erreur est humaine, et Adjani aussi, libre de ses choix ...

A.M

Anonyme a dit…

Bonjour !
Effectivement, c'était en 2005. Cécilia S apparait sur une des deux photos. En 2008, ç'aurait été Carla B S.
En 2005, le petit homme n'avait pas encore engagé sa politique de la ville, c'est à l'automne 2005, que les choses ont commencé à dérailler...
Je m'autoriserai donc un droit de réponse à Michel. Ce qui aurait été dérangeant, avec cette photo, c'est l'incohérence d'Isabelle A. Ses prises de positions publiques sont à l'opposé de la politique menée depuis 2007. C'est une femme fine et intelligente qui a toujours refusé de jouer le jeu des politiques, qui l'ont, à plusieurs reprises, sollicitée pour l'associer à une chose ou une autre. Il aurait donc été surprenant de la voir dans cette réunion, alors qu'elle est, par ailleurs, en désacord avec la politique de l'immigration. Et tout président qu'il est, le petit homme aurait été bien habile de la faire déroger à des principes qui semblent la guider depuis l'adolescence. Au temps du grand Jacques, elle avait bien décliné une invitation officielle pour un dîner avec Bouteflika... Elle avait également critiqué le monarchisme de l'homme à la rose... Il en s'agit donc pas de projection politique sur une femme, qui par ailleurs, garde ses opinions pour elle (contrairement à d'autres qui ne se gêne pas pour dire leur choix des urnes, mais simplement d'une réaction à une rencontre qui paraît improbable depuis la prise de fonction présidentielle de Nicolas S, toute journée de la femme qu'est le 8 mars

fredjani a dit…

Je ne suis absolument pas en accord avec le message précédent, Et je le dis d'autant plus facilement que mon coeur est à gauche...(je suis instit...si vous voyez ce que je veux dire).
Bref parce que la politique actuelle ne me plaît pas ou ne plairait pas à une actrice , il faudrait prôner la non communication, la "haine" de l'autre, l'absence... On n'y arrivera jamais alors !
Je ne peux certainement pas répondre pour Isabelle Adjani, mais personnellement au contraire si le président de la république m'invitait à une commémoration (allez soyons fou ...à un diner), je trouve justement que ca serait l'occasion de m'exprimer et de faire savoir ce qui me plait ou non dans sa politique... ce n'est pas en faisant l'autruche que le débat avancera, et je pense I Adjani assez fine , intelligente pour distinguer l'homme de sa fonction , et les obligations ou commémorations qui font que parfois aussi ont fait des choses qui peuvent paraitre contradictoires, mais qui ne le sont pas...

Anonyme a dit…

ok Fred mais on a quand meme le droit de penser que c est pas une bonne idée de poser à coté de l'actuel president....c est notre liberté...

fredjani a dit…

En 2005, elle ne pouvait tout de même pas anticiper son avenir...Isabelle a beaucoup de talent , mais pas encore le sens de la divination...
;-)

Anonyme a dit…

l'homme n'a pas changé depuis 2005, il a juste pris du galon mais il avait les mêmes idées aussi nauséabondes que maintenant.

Openingnight

fredjani a dit…

Je constate que ce "post" vient de rentrer dans le top 10 des posts les plus vus , et ce , juste 1 semaine après sa publication...

seemee a dit…

moi j estime qu isa a bien raison de s afficher avec qui elle veut et quand elle veut,de plus ses convictions politiques ne regardent que elle

Abhorsen a dit…

Je constate beaucoup de critiques ne sont pas à leur places du tout.
Ce n'est pas un site "politique" ... et de loin !!!
Ici on doit juste "célébrer" ou "encourager" une actrice que l'on aime beaucoup ...(au pire donner son avis ... aussi "foireux" soit il :p)
... humm ... alors les "gros" on arrête de jouer de la flute !!! ça ne sert à rien ;)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs