20 novembre 2010

Rétrospective Dominique Issermann

30 ans de clichés en noir et blanc pour fêter les 30 années de Madame le figaro : c'est ce qu'a réalisé la photographe D. Issermann pour le magazine, en sortant de ces tiroirs quelques tirages exceptionnels comme cette scène tragi-comique, surréaliste d'une Isabelle Adjani en corde à sauter, légère face à ce mur austère et terriblement destructeur humainement parlant...











« Un souvenir d’il y a trente ans. Le mur de Berlin sépare la ville en deux. Isabelle Adjani est l’héroïne du film d’Andrzej Zulawski Possession ; une pause entre deux prises. En 1989, le mur de Berlin est tombé. Isabelle Adjani, l’incarnation de la beauté, du talent, de la liberté. Isabelle toujours en marche, animée par l’urgence du plus vrai et plus juste, sur les plateaux des grands films et dans la tempête des grandes causes. »
Dominique Issermann

3 commentaires:

Inga a dit…

J'admire le talent de Dominique, particulièrement son regard sur Isabelle Adjani!

fredjani a dit…

C'est complètement vrai, combien de fois cette photographe a sublimé ,révélé Isabelle ... Quel talent!

Anonyme a dit…

Très belle photographie, il y a à cette époque un "entre deux" dans sa carrière on sent qu'elle ne calcule rien et elle en vient à faire des trucs miraculeux. là dans cette photo elle est complètement immergée et inconsciente et D.Issermann saisit cette scène où le mur, la lumière, le cadre ont autant d'importance qu'elle et c'est bouleversant.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs