17 novembre 2016

ARTE aime ADJANI

Week-end élargi consacré à Isabelle Adjani ... sur ARTE












Pour commencer  vendredi soir le film de Louis Julien Petit  :Carole Matthieu
Lundi soir à 20h30 la gifle de Clause Pinoteau .
Lundi à 22h30 possession de Andrzej Zulawski


Une page est consacrée à Isabelle  ici pour en savoir plus  sur ce programme .

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Bon, les chiffres sont tombés….et...comment dire ? on est très loin de la journée de la jupe :((((
900000 spectateurs. Je suis très déçu.

Anonyme a dit…

En même temps il y a eu peu de publicité autour du film.

Anonyme a dit…

c'est plutot pas mal ! en tete des programmes de la tnt et puis il faut voir que programmer un vendredi c'est hard car les gens sortent le vendredi soir et ceux qui restent regarder kho lanta ! en plus je ne crois pas avoir vu aucune promo tv ! finalement ce film s'en sort plutot bien !

Anonyme a dit…

J'ai fait un effort surhumain pour visionner jusqu'au bout cette histoire plombante et interminable où sans surprise et pour ne pas changer, Adjani meure à la fin .J'ai l'impression de voir toujours le même film , les cris ,les larmes etc Franchement qui va vouloir payer une place de cinéma pour voir le misérabilisme social auquel on a déjà droit tous les jours dans les médias ? Adjani tourne très rarement , c'est dommage ...

laurent a dit…

après avoir vu Carole Matthieu je suis partagé et comprends certaines critiques... j'ai une impression de manque après avoir vu Carole Matthieu, malgré sa courte durée les scènes se suivent et se ressemblent et finalement l'histoire aurait pu durer 45 mn au lieu d'1h30... des scènes entre réelles et cauchemars où l'on ne sait plus vraiment justement quand c'est réel ou pas mais là peut être que plusieurs visionnage sont nécessaires... Isabelle Adjani est à la fois sublime par moment (plusieurs scènes où l'émotion est palpable) puis d'autres fois on se demande si elle n'en fait pas trop ou au contraire l'inverse pas assez... cela reste une œuvre sombre qui me plait malgré tout, une réalisation de qualité, certaines scènes me font même penser à du David Lynch... et pour finir j'en ai rêvé mais je trouve qu'Isabelle Adjani telle qu'elle est dans ce rôle se rapproche des derniers rôles de la grande Simone Signoret... j'aimerai qu'elle approfondisse dans ses prochains films ce jeu sombre qui nous rappelle oh combien elle crève l'écran

Anonyme a dit…

Euh moi j'ai pas trop compris la fin en fait... Elle semble vouloir tuer le directeur, puis on la voit au bord de la mer en perdition totale, puis re se diriger vers l'estrade en mode machine à tuer incontrôlable,et re la plage... Etc. et finalemente elle s'est apparemment suicidée dans le hall de l'entreprise... Et pourquoi les gens la recouvrent avec leurs mains comme des marionnettes... Quelqu'un pourrait m'éclairer parce que ce dénouement, bien qu'evident, me laisse circonspect... Et en gros les enregistrements, elle comptes sur sa fille pour les poster ?

Anonyme a dit…

J'avais déjà beaucoup apprécié le travail du réalisateur sur "Discount". Là le sujet parle de souffrance au travail et c'est très réaliste. Adjani est sobre et interprète un rôle qui lui va bien. Le film nous épargne certains aspects de la réalité qui peut être encore plus dure que ça. Moins léger que "Discount" mais tout aussi vrai, on sent la dimension vécue et le témoignage. Adjani sait s'intégrer dans cette équipe, elle est dans l'humain. Film équilibré avec quelques belles figures de style. A voir et à revoir.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs