18 novembre 2009

Interview récente de J-P Rappeneau

Le grand réalisateur césarisé de Cyrano de Bergerac Jean Paul Rappeneau était invité par le 31ème CINEMED pour présenter sa superbe adaptation d’Edmond Ronstand dans le cadre de la section Grands films en Languedoc-Roussillon. L’occasion de revenir sur sa carrière et notamment son dernier film en date Bon Voyage (2003).








Après des débuts dans le cinéma en tant que scénariste pour Zazie dans le métro de Louis Malle dont il a été l’assistant et d’autres titres comme Vie privée avec Bardot ou L’homme de Rio, Jean-Paul Rappenau a réalisé son premier film La vie de château en 1965, un grand succès public et critique (prix Louis-Delluc).

Pour chaque projet il est à la recherche du sujet qui va « le rendre fou et l’enflammer » car « chaque film est un morceau de vie » qui prend 3 ou 4 années

Après le pari réussi de Cyrano Rappeneau était confiant pour adapter n’importe quel livre.

Le lendemain de la 1ère de Cyrano il a évoqué, lors d’un repas avec son agent, le Hussard sur le toit, le livre qui a bercé sa jeunesse. Mais les droits n’étant pas libres, Edouard Niermans travaillant à l’époque sur l’adaptation, il se focalisa alors sur l’adaptation de Belle de seigneur dont les droits étaient libres. Après une 1ère année de travail il a abandonné son script puis a repris le projet du Hussard que Niermans avait quitté pour un résultat une nouvelle fois remarquable.

A l’origine de son dernier film Bon voyage, il se remémore le plaisir pris sur Cyrano et le Hussard « a manier les foules », à faire des scènes avec « un tourbillon de gens et d’acteurs ».

A la suite d’une lecture sur les évènements de 40, l’exode et la fuite des élites vers Bordeaux, il s’est focalisé sur l’anecdote du seul hôtel chic de Bordeaux, le Splendid où hommes politiques, financiers, acteurs, actrices se massaient et a décidé de trouver une histoire se déroulant dans ce cadre. Tout est parti de « l’idée d’un personnage privé perdu dans une foule en folie, en folie de panique comme de vanité ».

Le script de Bon voyage a été écrit avec Patrick Modiano, intarissable sur cette époque troublée, surtout sur ces 3 jours fous du 15 au 17 juin, avec la collaboration de son fils Julien Rappeneau (Pars vite et reviens tard, Largo Winch).

Lui, l’amoureux des stars de son enfance comme Rita Hayworth et Gary Cooper, adore le travail avec les acteurs comme Isabelle Adjani dont le rôle de la célèbre actrice était initialement prévu pour Sophie Marceau retenue par sa grossesse.

Déçu par l’accueil public (740000 entrées France) pour ce film qu’il aime beaucoup il avoue que c’était « peut-être un peu une folie de faire une chose virevoltante sur ce qui reste une blessure dans l’inconscient national ». Cette grande comédie d’aventures romanesques a reçu un très bon accueil à l’étranger où Rappeneau posera prochainement ses caméras.

En effet le tournage du nouveau film très attendu de Jean-Paul Rappeneau se déroulera en partie en Asie centrale sur un script coécrit avec Tonino Benacquista.

Écrit par fabienbrajon  pour le site cinéalliance.fr

2 commentaires:

fredjani a dit…

De ce que j'ai pu lire, ce sont Catherine Frot et Isabelle Carré qui seraient les principales interprètes de son nouveau film...
Wait and see !

Anonyme a dit…

merct magic Fred!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs