1 avril 2009

Lapsus


Petit lapsus ...



Je suis épidermiquement de gauche !


Les lapsus ça arrive à tout le monde, moi le premier, et les lapsus on les fait en direct mais on peut aussi les faire en accordant des interviews à la presse, c’est ce qui est arrivé à Isabelle Adjani hier également.

Elle donnait un interview au Parisien-Aujourd’hui en France dans lequel elle a servi quelques amabilités au président de la République : « un petit peu autocrate » dit-elle, il prend avec le pouvoir et le droit certaines libertés, un peu « monarquo-impérial », il s’assoit sur « certaines liberté fondamentales ».

Bref, une Isabelle Adjani en grande forme. Qui évoque aussi la rapidité du chef de l’Etat et va comparer Nicolas Sarkozy à un héro de roman. Le chef de l’Etat lui fait ainsi penser à L’Homme pressé de Robert Musil….

Dès le matin, c’est Guy Birenbaum qui note sur son blog que cette référence est fausse. L’homme pressé est un livre de Paul Morand. En revanche Robert Musil a écrit L’Homme sans qualité. Après avoir taclé Sarkozy, Isabelle Adjani lui lance quelques amabilités et le compare à un homme pressé mais elle fait une confusion avec le titre d’un autre roman, L’Homme sans qualités. Les deux titres se sont télescopés dans sa tête - ou dans la tête du journaliste qui l’a interviewée



Pour France Info, David Abiker

2 commentaires:

Anonyme a dit…

oui, j'avais remarqué ce petit lapsus,sans gravité,Isabelle vive et rapide,pleine de sève et de fièvre,passionnée et attendrissante!a

Anonyme a dit…

Adjani a l'honneur sur Ciné Cinéma Emotion le 05 avril prochain.

La chaine diffuse Adolphe, Bon voyage et la Repentie.

Jolie critique du film Adolphe dans Télé Obs.

Bonne soirée avec Isabelle

David

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs