7 décembre 2008

Camille Claudel * 20 ans*



Il est des films qu'on n'oublie pas , des films qui vous marquent ou qui vous suivent...toute votre vie.
20 ans déjà, et je pourrais presque me rappeler ce que j'ai fait ce jour là... (comme presque toutes les sorties de film d'Isabelle Adjani depuis 83), me demandez pas pourquoi... sûrement parce que ces sorties là, je les attends avec impatience, alors ensuite en fonction de la qualité du film , ils me restent en mémoire.
C'est amusant de voir que 20 ans jour pour jour , on est en attente d'un film dont les rumeurs sont des plus prometteuses , comme l'avaient été celles de Camille Claudel...
Tous les magazines ont évoqué ce film 1 an , 2 ans avant la sortie du film et ont suscité notre désir de le voir...
Je ne sais pas comment Bruno Nuytten , et Isabelle Adjani ont fait pour ne pas écouter cette pression médiatique, pour réaliser ce film sereinement ...
Il y avait tant d'attente de notre part, je n'imagine pas si ce film avait été raté...
Et puis fin novembre, les premiers articles tombent ... Le premier que j'ai lu c'est celui de Michele Halberstadt : le première N°141, pour anecdote, le magazine était tourné à l'envers sur la pile et j'ai pensé en découvrant la couv : "Ah , non ,c'est pas possible ils ont mis Jane birkin en couverture , c'est pas bon signe ...pour le film"... Et puis je le mets à l'endroit et là mon visage s'éclaire et je vois bien que c'est Isabelle enlaidit (la dernière scène du film dans la calèche), mais je ne le savais pas encore...(désolé Jane...)
A l'intérieur il y a un édito double page avec marqué "Coup de foudre" en rouge et il commence ainsi :
"Depuis le temps qu'on attendait de la revoir sur un écran de cinéma, on se demandait de quoi se raient faites les retrouvailles.Eh bien, autant vous détromper de suite. Il ne s'agit pas du retour d'Isabelle Adjani, mais d'une reconnaissance. D'une nouvelle première fois, d'une totale métamorphose..."
Juste au dessus il y a un préambule écrit en gras : Ce qu'Isabelle Adjani donne à Camille Claudel est absolu et indescriptible. Un film en état de grâce.


On ne peut pas mieux résumer ce film.
A suivre...


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Un film en état de grâce!mais là où Adjani habite un personnage,il y 'a le souffle du battement d'aile d'un ange,la grâce qui se perpétue à l'infini!!a

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs