19 octobre 2007

Meeting anti ADN :
la vision de Christophe

J'ai quitté le travail à 17h30 et suis arrivé au zenith vers 18h15.
Il y avait plusieurs files d'attente.
Je me suis placé derrière un monsieur. Je l'ai interpellé pour lui demander où je pouvais acheter une place.
Il m'a dit que les places n'étaient pas en vente et qu'on entrait sur invitation.
Il m'en a offerte une spontanément !
Vraiment gentil !!!
Passé le contrôle, une jeune femme m'a invité à signer la pétition.
Il y avait donc un accueil pour le faire.
J'ai signé la pétition.
Je suis entré dans la salle.
J'ai pu me placer dans la fosse à une dizaine de mètres de la scène.
L'ambiance était très jeune, détendue.
Les organisateurs sont intervenus en premiers, puis un groupe (désolé mais je ne me souviens pas du nom. J'ai juste aimé leurs paroles "ouvrez les frontières"!!!) a joué et a bougé toute la salle.
Puis toutes les personnalités ont été appelées sur scène.
J'ai tout de suite remarqué qu'elles étaient annoncées par ordre alphabétique. Je n'avais pas entendu son nom et commençais à me dire .....
Elle a été appelée en dernier. Elle a été acclamée. Je ne m'attendais pas à un tel accueil.
Elle a prononcé chaque mot avec ferveur, passion. Elle les a prononcés comme on donne un coup de marteau. Ils étaient clairs, précis.
Elle a souvent été applaudie.
C'était incroyable de l'entendre de cette façon et de voir la réaction du public différente de celle qu'il a au théâtre.
Isabelle était une femme écoutée, respectée, une citoyenne comme tout le monde, qui disait tout haut ce que la salle voulait crier. C'était comme si le public la portait pour que sa voix soit entendue là bas.......au sénat.
J'avais des frissons d'entendre en direct ses mots, pas ceux d'un autre, pas ceux d'un auteur. J'étais ému par son charisme, sa détermination, sa proximité.
Je voyais Isabelle Adjani dans la vie, partager notre quotidien.
J'étais fier d'elle !
Je pense que la salle a été très touchée par son engagement parce qu'on nous a demandé d'écouter attentivement ce qu'ELLE avait à nous dire.
Isabelle a été très applaudie et je suis certain que son intervention fera date!

Je visionne le film, je l'écoute et je me dis: Isabelle est une évidence, mon admiration pour elle est une évidence.
Comment lui dire merci, comment lui faire comprendre à quel point je l'admire ?

Je t'écrirai très vite le début du discours parce qu'il te manque une petite partie.
Bonne soirée.
Christophe

Merci de nous avoir fait partager cette vision du meeting, ainsi grâce à toi ...j'y étais presque ! (fred)

5 commentaires:

tazyzas a dit…

Merci Christophe.
L"ordre alphabétique, j'ai eu peur, moi aussi!
Inclassable Adjani...

Adèle h a dit…

Merci Christophe pour ce touchant récit du meeting. C'est très beau ce que tu dis sur l'engagement d'Isabelle Adjani: elle n'est pas seulement comédienne, mais elle est une femme du monde, qui vit dans le monde, dans son époque, et non pas dans une tour d'ivoire comme bien souvent les journalistes ont voulu le faire croire!!
J'essaie d'imaginer l'énergie et la détermination qu'elle devait dégager en prononçant son discours!
Au début du discours, il me semblait que certaines personnalités présentes derrière elle lui étaient un peu hostiles: des regards, des sourires en demi-coin (Laurent Fabius, pour ne pas le nommer). Mais la vérité et la justesse de ses arguments, et sa façon de les prononcer ont retourné toute la salle de son côté. C'est vrai qu'elle a été souvent applaudie par le public et par les personnalités présentes. D'ailleurs, Serge Moati qui animait la soirée l'a présentée avec beaucoup de respect et d'admiration. Il a clamé son nom de nombreuses fois quand elle est arrivée sur scène et aussi après son discours. Certains ont eu l'air de dire dans certains articles qu'elle jouait! Et bien, prenons cela au pied de la lettre: oui elle l'a mis en scène son discours parce qu'il était fait pour cela. On ne prononce pas de tels mots d'une voix plate et monocorde. Elle interpellait, s'arrêtait, sa voix résonnait mais d'une colère qui n'était jamais fausse! Et quoi de plus normal pour une comédienne de jouer? Elle a toujours revendiqué l'idée que l'artiste était fait pour s'engager et c'est ce qu'elle fait.
Dans ton récit ,Christophe, j'ai lu toute la ferveur de l'admirateur!
J'ai envie de partager tes mots si justes: moi aussi quand je la vois dans tous ces/ ses états (!), je me dis qu'elle est une évidence et que mon admiration pour elle est une évidence.
Adèle h

Adèle h a dit…

J'ai oublié de dire que le chanteur ivoirien était Tiken Jah Fakoli: à découvrir! Très beau reggae, engagé, sincère, pas du tout dans le folklore et l'exotisme.
Adèle h
Ah oui, moi aussi j'ai eu peur quand j'ai entendu l'ordre alphabétique!

Anonyme a dit…

j'aurais aimé voir l'intervervention vidéo d'Isabelle en entier, on peut trouver un lien quelque part?
on ne dispose que d'extraits très courts manifestemment!
mais le moment semblait très fort!!!

et bravo pour ce texte!

Anonyme a dit…

Merci Christophe pour ce récit sensible qui fait echos à celui d 'Adèle.
Karine

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs