18 avril 2007

1ère "rencontre manquée" de Xavier avec Isabelle Adjani

A 15 ans j'ai croisé Adjani comme dans un rêve.En effet, c'était l'été 1983 donc juste après "l'été meurtrier" que j'avais vu 3 fois de suite au cinéma et qui m'avait rendu complètement "hystérique". Je scotchais sur tous les murs de ma chambre des photos d'Adjani, achetais dans des boutiques spécialisées des affiches, posters, anciens magazines...bref... j'étais obsédé par Adjani. J'en parlais tout le temps j'avais tendance à la diviniser... à l'excès comme font les ados...Bref, je vais à Paris avec mon meilleur ami de l'époque, fan aussi d'Adjani,mais pas si absolu que moi. On passe une journée sympathique et avant de reprendre le train de saintLazare pour Mantes la Jolie nous allons au Théâtre Edouard VII afin de se renseigner sur les réservations de Mlle Julie, qui débutait en septembre. Pendant que l'on prend tous les renseignements à l'accueil une silhouette traverse le hall du théâtre je n'y fais pas attention et en me retournant je suis a 2 doigts de lui rentrer dedans.... Je suis aveuglé par un rayon de soleil et le temps que je reprenne mes esprits la silhouette s'éloigne. Je plisse des yeux et regarde ... c'était elle. Je la vois simplement de dos,dans le soleil en tenue légère les cheveux relevés.... Je suis resté tétanisé... j'avais effleuré Adjani et même pas capable de la voir réellement... seulement une silhouette de dos...mais superbement heureux.Mon copain lui n'avait rien vu, rien compris...Je crois que c'est ce genre d'expérience qui provoque chez moi le respect distancié que j'ai pour Adjani. Une icône ne s'approche pas, en tout cas pas plus que sur scène.L'été meurtrier reste donc un de mes meilleurs souvenirs de film d'Adjani. Je crois que c'est lié aux souvenirs de la véritable explosion que ce film avait engendré au plus profond de moi... je crois bien pouvoir dire qu'à l'époque j'étais amoureux d'elle. Bon aujourd'hui heureusement c'est plus calme. Mes sentiments envers elle sont plus matures, mais cela est incroyable de rester autant admiratif,aussi longtemps... ça fait du bien, n'est ce pas ?

1 commentaire:

fredjani a dit…

Moi franchement je crois que je lui aurais couru après ...surtt à 15 ans , j'aurais pas eu d'inhibition ....là je l'aurais même embrassée, chose que je n'ai pas osée faire l'an dernier !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs