19 novembre 2006

Arte


Ne manquez pas demain soir la diffusion du locataire de Roman Polanski

3 commentaires:

fredjani a dit…

Perso, j'ai beaucoup aimé le film....
La prestation de Polanski est remarquable...
Il s'est donné un joli rôle qui a du donner des idées à Isabelle....
Mais j'avais complètement oublié combien le rôle d'Isabelle était aussi ...court et finalement ..."pauvre" tant le rôle de polanski monopolise la pellicule ...
Dommage, car j'ai adoré la voir en "seventies" dans un rôle à contre -emploi dans ce film :(allumeuse au ciné, rieuse au bar et amoureuse ...au lit)...
J'aurais aimé la voir + longuement ....

Loquita a dit…

Quel beau film !
C'est bizarre, je l'avais déjà vu, il y a quelques années, mais j'étais passée à côté... Je l'avais rangé, dans une petite case de ma mémoire, à la rubrique "films glauques" ; mais il est beau ! Il est touchant ! Il capte merveilleusement la sensibilité de l'étranger qui débarque à Paris (ou dans n'importe quelle grande ville) sans y connaître personne. L'étranger, ça peut être aussi le provincial, j'en sais quelque chose... Les premières années à Paris, c'est dur... Enfin, peut-être pas pour tout le monde.
Polanski est absolument hallucinant comme acteur, vous ne trouvez pas ? Et Isabelle A. ... étonnante ! Ca nous fait une petite piqûre de rappel de comme son talent est multiforme, comme elle est douée pour un personnage de composition. Elle est connue pour creuser son sillon : la passion amoureuse, sa grande affaire, l'amour éperdu non partagé, comme dans Adèle H., comme dans Adolphe, mais quand elle joue tout autre chose elle est géniale aussi !
Dans Marie Stuart c'est encore autre chose. C'est la première fois que je la vois incarner un personnage que le spectateur n'est pas sensé aimer tout d'un bloc. D'habitude, "il faut qu'on l'aime", son personnage est écrit comme ça d'habitude. Camille Claudel nous est présentée comme "aimable", la Reine Margot aussi, Eliane-Elle aussi, tous ses personnages les plus emblématiques sont faits pour que le spectateur les aime, et à travers eux, l'actrice qui les incarne...
Dans Marie Stuart, le spectateur peut choisir son camp et j'adore cette liberté qui nous est donnée, j'adore que pour une fois nous n'ayions pas "l'injonction", de l'aimer... Du coup je l'aime encore plus dans Marie Stuart !

fredjani a dit…

...ah ah ...la discussion est ouverte.....
Car isabelle dans tt feu tt flamme est vraiment à gifler tant elle est odieuse avec son père....
dans subway avec son mari ...(lol)
dans bon voyage, tant elle collabore ...avec l'ennemi... au lieu d'aimer le jeune premier...
dans l'été meurtrier, où elle joue les vamps qui dénigrent tout le monde...et couche avec sa maîtresse....
Moi, je trouve qu'elle n'a pas justement pris le parti de prendre des rôles de gentille petite fille...
Dans Adolphe .....elle trompe son mari et quitte ses enfants .....alors qu'on est en 1800...
Vraiment un rôle aimable????
Sans parler de la repentie...
Moi je trouve que le dénominateur commun de tous ses rôles à une exception près, c'est d'être rebelle!
Elle excelle en femme insoumise ...mais bon je généralise ...et c'est impossible de le faire....avec tte sa filmographie.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs