20 septembre 2006


ELLE

Si forte
si fragile...
ISABELLE
ADJANI
SE RACONTE

2 commentaires:

tazyzas a dit…

Voici ce que j'ai pu lire sur le forum "J'ai vu Marie Stuart" d'Allocine, si c'est vrai (et ça en a tout l'air...), c'est du lourd!

A paraître demain dans TELERAMA, la critique de Fabienne Pascaud: Une tragédienne est née

Extraits:


"... Isabelle Adjani semble commencer une nouvelle carrière. Plus grave, plus profonde, plus bouleversante qu'elle a jamais été au théâtre. Est-ce d'oser prononcer ces mots*, d'oser affronter après 35 ans de métier l'épreuve du temps? D'oser apparaître le corps plus lourd, le cheveu plus ingrat, le visage moins lisse? L'actrice dans La Dernière Nuit pour Marie Stuart, paraît comme libérée d'elle même, de son imagerie de star éternellement adolescente, sauvée, enfin, de ses minauderies et de ses mignardises. Magnifique!"

"Si la pièce reste anecdotique, fourmillant de personnages secondaires insignifiants, le parcours intérieur qu'elle permet à Isabelle Adjani est éblouissant."


"On se souvient de ses interprétations au cinéma d'Adèle H ou de Camille Claudel, héroïnes torturées par la passion; sauf qu'ici elle va en direct, devant nous, au bout du chemin. Sans artifice, même pas belle. Elle s'offre. Se donne. Et son jeu colle admirablement au personnage."

"Dans la fin des prétextes, des afféteries, est bel et bien le commencement d'une immense actrice."

* (les mots en question): "Autrefois, j'étais une beauté inégalée. Aujourd'hui, je ne peux plus supporter ma propre haleine. Oui, peut-être est-il temps?"

fredjani a dit…

GENIAL : parceque pour que ca plaise à télérama !!!!...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Derniers commentaires

Messages les plus consultés

Forum du blog

Forum du blog
Cliquez sur l'image et dialoguons...

Tchat libre

Tchat

Compteurs